Le scarificateur est-il indispensable pour entretenir un jardin ?

Le scarificateur est-il indispensable pour entretenir un jardin ?

Plusieurs outils sont sollicités pour l’entretien d’un jardin. Parmi eux se situe en bonne place le scarificateur. Disponible sous différents modèles, le scarificateur est après la tondeuse à gazon l’outil le plus important pour l’entretien d’espaces verts. Mais, de façon pratique, à quoi sert-il concrètement ? Est-il aussi indispensable qu’on le croit ? Découvrez dans cet article pourquoi le scarificateur est important pour l’entretien de votre jardin.

Un scarificateur, c’est quoi ?

Le scarificateur ressemble à deux gouttes près à une tondeuse à gazon. Raison : il dispose de quatre roues, d’un guidon et la plupart des modèles sont dotés de moteurs. Au premier coup d’œil, il serait facilement confondu à une petite tondeuse à gazon. Pourtant, il ne s’agit pas du même outil. En effet, le scarificateur est muni de dents, de griffes ou de couteaux à la place de la lame. Mieux, son travail consiste à enlever la couche de végétaux située en surface du gazon. Pour réaliser à bien cette besogne, le scarificateur est doté également de rouleaux munis de couteaux ou de griffes. Ceux-ci éjectent le plus souvent les mousses, les herbes mortes et les déchets de coupe dans un bac de ramassage. Afin de protéger et de maintenir le moteur, la plupart des scarificateurs disposent d’un carter.

Pourquoi utiliser un scarificateur ?

Dans un jardin, bien d’aléas participent à la destruction du couvert végétal. Notez par exemple que la mousse, le lichen et les herbes mortes peuvent à eux seuls empêcher la nutrition du sol par les éléments vitaux que sont : l’eau, le soleil et l’air. Par conséquent, votre gazon n’est finalement pas assez nourri et ne parvient pas à s’épanouir comme vous le désirez. Pis, il peut sur la durée mourir. C’est pour éviter cette situation que le scarificateur a été conçu. Il suffit d’un passage de la machine pour que le sol respire à nouveau. Votre pelouse peut alors retrouver son aspect de tapis verdoyant après la disparition des traces de scarification.

Contrairement au scarificateur, une tondeuse à gazon n’élimine pas les nouvelles pousses et les racines superficielles. Son travail, c’est la tonte et rien de plus. Voilà pourquoi il faut choisir un scarificateur pour entretenir son jardin.

Comment fonctionne le scarificateur ?

Le fonctionnement du scarificateur est très simple. Notez déjà que les dents, les griffes ou les couteaux de l’outil sont montés sur un axe horizontal à grande vitesse de rotation. Avec cet assemblage, la machine entaille aussi la terre sur quelques millimètres. Les griffes du scarificateur sont premièrement sollicitées pour gratter le sol et enlever la mousse. Ensuite, les couteaux tranchent et hachent les déchets végétaux. Avec certains modèles, vous pourrez même ramasser les déchets de la scarification directement dans un bac à ramassage comme celui d’une tondeuse.

Quels sont les différents types de scarificateurs ?

Il existe sur le marché 3 types de scarificateurs :

  • Le scarificateur manuel : il se présente comme un râteau à tirer ou comme un rouleau à pousser ;
  • Le scarificateur électrique : il existe en version filaire ou en version sur batterie. Il ressemble à une tondeuse ;
  • Le scarificateur thermique : il fonctionne avec un moteur 4 temps à essence. Il est plus puissant.

Laisser un commentaire